Effectifs
Rakem : Ouvert
Neshem : Prioritaire
Erain : Prioritaire
Washen : Prioritaire
Bâtisse : Fermé

Météo
Saison : Printemps
Rakem : Beau temps, quelques averses
Neshem : Températures douces, ciel bleu
Erain : Chaleur intense, orages
Whasen : Ciel couvert, léger vent
Bâtisse : Soleil, fonte des neiges

Top-Sites
- -
- -

Vote toutes les deux heures et tu auras des cookies !
Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)


Nous vivons dans un monde de 4 royaumes. Cependant, une vieille loi le regit... que deviennent les quatrièmes enfants de chaque famille ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Dim 13 Sep - 12:19

Je fixais  le paysage par la fenêtre de ma chambre pensive. La température descendait déjà. Il devait faire à peine dix degrés. Enfin je n'allais pas m'en plaindre je n'aimais mais pas mais pas du tout la chaleur. Alors vivre au cœur des montagnes dans une régions où au plus chaud de l'été il ne faisait que vingt degrés. Je m'étirais longuement alors qu'on toqua à la porte.
J'ouvris pour me retrouvé face à un des gamins qui me demanda d'aller dans l'un des bureaux de missions. Je le remerciais et obéis. Je montais aux pas de courses les marches et arrivais à destinations. Je frappais avant d'entrer dans la pièce. Je saluais mon supérieur en âge et m'assis face à lui.

-On doit attendre ta partenaire de mission Onyx.

Je hochais la tête et me tournais vers la porte quand je l'entendis s'ouvrir après que cette personne ait frapper. C'était une fille petite et mince avec des cheveux très roux et des yeux verts. Plutôt mignonne. Notre contrôleur nous expliqua que nous avions simplement à faire une petite mission d’espionnage de quelques semaines dans la bourgades d'Erain. Nous devions récupéré toutes les informations que nous pouvions et les ramener ici après trois semaines passé sur place. Nous avions le rôles de deux marchandes, deux associée amies d'enfances. Je fixais ma partenaire. Jenifaël. OK. Je retiendrais. Le contrôleur nous donna une missive et nous ordonna de filer à la penderie sans attendre pour qu'on nous procure les habits nécessaire et il nous donna chacune le rouleau où était inscrit les informations sur nos personnages.  Je le saluais et me dirigeais toujours en silence vers la penderie. On eut le droit à de magnifiques jupes simples de couleurs vives avec des chemisier blanc avec un gilet en cuir par dessus. On nous confia plusieurs objets à vendre ou à troquer ainsi que plusieurs petites dagues pour nous défendre et des fioles de poison. Et comme c'était habituelle chez les marchands nous eûmes le droit à avoir nos arc et nos flèches. En nous rendant à l'écurie je jetais un œil sur mon personnage: Jeki Sjrea, jeune femme de vingt trois ans née de bonne famille aucun passé en particulier. L'avantage des petites mission: pas de long personnages compliqué à apprendre par cœur. Je m'approchais du cheval qui m'avait était confier. Un bai tout simple. Parfait pour le personnage que j'étais. Nous  avions chacune un cheval banal. Je me hissais sur mon cheval et fixais ma camarade. On avait trois grosses semaines de voyage autant faire connaissance sinon ça allait être très dure pour les rôles. Je tendis la main

-Onyx et toi?

♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 


Dernière édition par Onyx Shadow le Mar 22 Sep - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Jeu 17 Sep - 7:53

HRP:
 

Jenifaël sourit, satisfaite. Sa flèche avait encore atteint le centre de la cible. Elle alla la décrocher et la remit dans son carquois. Elle releva le capuchon de sa cape, pour protéger ses oreilles du vent froid qui soufflait autour de la Bâtisse. La jeune fille, revenue à son point de tir, allait tirer une énième flèche lorsqu'elle aperçut dans un coin de son champ de vision un enfant qui venait vers elle. Elle abaissa son arc et attendit que le garçon parvienne à sa hauteur. Après avoir délivré son message, celui-ci repartit vers la Bâtisse et Jenifaël lui emboîta le pas.
Elle arriva ainsi devant la porte d'un bureau de mission où elle frappa, puis entra dans la pièce. Son maître de mission se trouvait déjà là, accompagné d'une autre fille.
Celle-ci était grande, et Jenifaël se sentit encore plus petite qu'elle ne l'était réellement, et possédait de longs cheveux noirs encadrant un joli visage. Elle ne devait pas être tellement plus âgée qu'elle. Les deux maîtres de l'ombre reçurent les consignes de mission en aquiescant. Ce ne serait pas un espionnage très compliqué. Déguisées en marchandes, elles iraient glaner des informations utiles dans le bourg d'Erain. Jenifaël porterait le nom de Yana Beloeil, et de longues robes. Elle grimaça, elle n'aimait pas les robes, c'était bien plus compliqué de se déplacer accoutrée ainsi. Mais c'était le prix à payer si elle voulait ressembler à une marchande. Elles reçurent encore divers accessoires et marchandises avant de se rendre à l'écurie. Jenifaël eut le droit de monter sa propre jument, à la simple robe alezane, et sa partenaire reçut les rênes d'une autre jument, baie et docile.

Jenifaël allait enfourcher sa monture lorsque sa comparse lui tendit sa main en se présentant. Presqu'à contrecœur, la jeune fille rousse la serra et lui rendit son salut. Puis elle mit le pied à l'étrier et partit en avant. Elle s'arrêta là où les occupants de la Bâtisse pouvaient rejoindre les routes des Royaumes et attendit Onyx quelques secondes, elles vérifièrent que personne ne traînait dans les parages et s'engagèrent sur le chemin menant à Erain. Leur voyage commençait. Dès à présent, elle s'appelait Yana et comptait bien vendre le plus de produits possibles dans le Royaume voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Jeu 17 Sep - 21:52



Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble.


Feat Sun



Jenifaël me rendit mon salut sans enthousiasme. Tu m'étonne elle aurait surement préférè partir avec l'une de ses amie. Surtout pour une mission aussi longue. Je le pensais également. Enfin vu le nombre d'amis que j'avais le choix était difficiles. Ou vite fait au choix.

Elle se dirigea vers la gorge qui permettait d’accéder aux différents royaumes. Elle m'attendit quelques instants. J'arrivais à sa hauteur et ma jument passa devant. Je la guidais dans la bonne direction. Le sentir était escarpé et je n'avais pas envie qu'elle se casse une jambe. Je jetais un œil à Jeni... Nan! C'était Yana jusqu'à la fin  de la mission. Enfin.

Le voyage ce déroula sans aucune anicroche entre moi et Yana et on apprit à se connaitre un peu mieux pour la mission. Elle était sympathique et vive d'esprit. Je l'aimais bien. Et comme moi c'était plutôt une silencieuse. A part quand je me forçais pour les missions.

Enfin nous arrivâmes bientôt à la bourgade principale d'Erain. Coup de chance il n'y avait eut aucun bandit sur la route pendant notre trois semaines de voyages. C'était un point très positif. Il y avait une légère palissade autour de la bourgade. C'était habituelle. Je descendis de mon cheval et fis une révérence devant les gardes avec un magnifique sourire  

-Bien le bonjour Messieurs! Belle journée n'est ce pas?! Je suis Jeki Sjrea , et voici mon amie, je devrais dire meilleure amie et associé Yana Beloeil. Nous venom de Washen avec quelques marchandises à vendre! Pouvons nous entrer?

Les gardes me jaugèrent de la tête au pieds et me firent signe de passer après avoir vaguement lu mon laissé passé. Je souris et tirais ma jument derrière moi. Je regardais autour de moi mon faux sourire accrocher toujours aux lèvres. je trouver rapidement l'auberge. On s'y fit enregistrer rapidement avant de monter dans notre chambre. Je fermais avec soin la porte derrière moi et m'assis face à Yana

-Une idée de plan?

Soufflais-je tout bas avant de hausser le ton pour faire semblant de parler de nos marchandises. Tactique basique.


♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Sam 26 Sep - 13:13

HRP:
 

Sa jument cheminant tranquillement sur la route, Jenifaël observait le paysage, la tête perdu dans les nuages. Cela faisait déjà trois semaines qu'elle voyageaient, sans croiser plus de deux marchands par semaine. C'était bien monotone tout ça, la jeune fille aurait aimé un peu plus d'action, ne fut-ce que pour se dégourdir les jambes et entraîner son corps. Il y avait bien quelques soirs où elle s'entraînait avec Jeki, mais ces occasions étaient trop rares à son goût. Elle avait appris à un peu mieux connaître la jeune femme, bien qu'elles soient assez silencieuses et secrètes toutes les deux. Chose incroyable, elle avait même appris à l'apprécier. Mais, tant qu'à passer deux mois avec une seule personne pour compagnie, mieux valait bien s'entendre.

Enfin, les deux maîtresses de l'ombre atteignirent la palissade entourant le bourg formant la capitale d'Erain. Des gardes étaient postés en faction, l'air las et plutôt fatigué. La rouquine plissa les yeux. Il n'y a pas l'air de se passer grand chose ici... Si nous étions venues avec de mauvaises intentions, nous passerions sans aucune difficulté. Heureusement pour eux, les soldats reprirent position rapidement lorsqu'elles s'approchèrent. Jeki descendait déjà de cheval et Jenifaël décida de la laisser parler. Elle se contenta d'afficher un visage plutôt fatigué mais avenant. Et de sourire lorsqu'elles reçurent l'autorisation de rentrer dans la cité.

Jenifaël enregistrait déjà tous les détails qui pourraient leurs servir, sur l'agencement du bourg, les habitants, leur comportement, etc. Sa coéquipière trouva rapidement l'auberge. Elles laissèrent leurs montures à l'écurie, mais la jeune fille se promit de revenir pour étriller elle-même sa jument. Lorsqu'elles entrèrent, l'odeur les prit à la gorge. Manifestement, c'était une auberge villageoise qui ne faisait pas forcément à l'apparence du moment que les clients appréciaient leur bière, et occasionnellement la nourriture. Les jeunes femmes ne passaient d'ailleurs pas inaperçues dans la salle qui se remplissait déjà. Quelques hommes à l'air perdu louchèrent vers elles et Jenifaël détourna le regard, écœurée. Elle se concentra sur la discussion entre Jeki et la patronne de l'établissement. Quand ce fut fini, elles montèrent à l'étage et s'installèrent rapidement. Enfin elles purent passer aux choses sérieuses.

- Une idée de plan? Chuchota sa comparse avant de parler de leurs marchandises pour donner le change.

D'un clin d'oeil, la rouquine enchaîna :
- Je propose que demain, l'une s'installe au grand marché et l'autre au pied du château, ainsi, nous pourrons amasser une belle recette non ?

Elles s'arrangèrent rapidement sur qui irait où, et se répartirent les marchandises. Ensuite, elles redescendirent à l'écurie, puis allèrent dîner dans la salle comble. Installées tout au fond pour éviter les ivrognes, elles mangèrent les oreilles grandes ouvertes pour capter toutes les conversations, bien que la plupart ne fussent absolument pas intéressantes.

- ... entendu la dernière nouvelle venant du château?
- Non, quelle idée débile cette fois?
- Les gars, visez un peu les jolies minettes là-bas!

Tout la tablée s'esclaffa et se tourna vers nous. L'inconnu qui avait parlé, pas encore ivre celui-là, se leva et vint s'asseoir à notre table, sans que nous ayons bougé, suivant la décision d'Onyx. Non, Jeki.

- Alors mes jolies, comme ça vous venez faire du commerce chez nous?
Revenir en haut Aller en bas
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Sam 26 Sep - 17:11

Yana me fit un clin d’œil. Elle avait parfaitement compris.

- Je propose que demain, l'une s'installe au grand marché et l'autre au pied du château, ainsi, nous pourrons amasser une belle recette non ?

Rapidement on se mit d'accord pour qu'elle aille au château et moi en ville. Là bas au moins il y avait plus de garde et il y avait moins de risque qu'elle se fasse agresser. Vu les regards que les paysans nous avaient lancé..... Je n'avais pas peur pour elle mais je m’inquiétais pour une de mes sœurs. C'était normal. On se changea rapidement pour redescendre à l'écurie. Je soignais ma jument avec calme. L'intelligente jument me jeta un regard. Je lui souris et lui flattais le chanfrein. Malgré son air banal elle avait subit l'entrainement de tous les chevaux des mercenaires de l'ombre. Je lui souris une nouvelle fois et lui frottai les oreilles. Elle poussa un petit hennissement.

Je ressortis avec Yana pour le repas. Déjà l'odeur assez... Dérangeante de l'auberge m'avait sauté au nez à la première entrée mais là avec l'odeur des dizaine de paysans rassemblée c'était à vomir! Enfin. ON s'installa dans un coin loin des ivrognes et assez près pour entendre toutes les conversations. je me concentrais pour les écouter

-T'as vu le prix du tissu?
-C'est à cause du royaume de Washen!
-Et les pigments! Foutu seigneurs qui comprennent rien! J'ai besoin de mes pigments moi pour peindre! Et de toile!

Je fronçais légèrement les sourcils. Les prix avaient augmenté? Étrange. Pourtant ils étaient resté stable dans les autres pays depuis pas mal de temps. Un renversement? Étrange. Soudain un ivrogne lança haut et fort

- Les gars, visez un peu les jolies minettes là-bas!

Il nous désignait. La taverne s’esclaffa bruyamment et l'ivrogne se leva et tituba dans notre direction. Il tira un tabouret et s'assit près de nous en lançant  Je croisais le regard de ma camarade. Elle s'en remettais à moi.

- Alors mes jolies, comme ça vous venez faire du commerce chez nous?

Sur ma hanche j'avais un grand couteau de chasse. Dans nos affaires il y en avait pas mal ainsi que d'autres armes et des babioles, bijoux tissue et autre. Je le tirais et le plantais dans la table

-Effectivement. Nous faisons du commerce par chez vous. Nous vendons pas mal de chose dont des couteaux. Et pour éviter de nous faire grugé sur la marchandise vous comprendrez que nous sachions nous en servir!

Vu la tête de l'ivrogne il ne pensait pas que deux jeunes filles pouvait lui sortir des couteau de chasse. Il se leva et retourna s'assoir en titubant marmonnant que lui il avait un autre couteau à nous foutre dans le fourreau. Je rangeais le couteau dans son étui et me levais imiter par ma compagne. Si nous avions étaient dans les royaumes du nord je l'aurais embrasser. Les nordistes étaient plus coulant au sujet de l'homosexualité. Leur proverbe était "Du moment que tu as quelqu'un dans ton lit qui te tiens chaud tout va bien." Enfin! Nous remontions dans notre chambre pour passer la nuit.

Au matin je me changé et vêtis mes plus beaux atours et me coiffais avec soin. Je laissais Yana se préparais puis pris quelques paquets et filais en ville. C'était calme. Un peu trop je trouvais mais je m'installais et commençais à appeler les gens pour vendre laissant trainais grandes ouvertes mes oreilles.

je rentrais peu avant ma compagne. Je la fixais alors qu'elle rentrait dans la chambre les joues roses.

-Alors ces ventes?!Lançais-je d'un ton joyeux

Ce qui signifiait plus "Alors de nouvelles informations?"

♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Lun 5 Oct - 22:32

HRP:
 

Jenifaël trouvait que Jeki y avait été un peu fort, tout de même. Il fallait se faire respecter, elles étaient bien d'accord là-dessus, mais ce geste ne déclencherait-il pas les soupçons? Enfin, ce qui était fait, était fait, et ce n'était pas elle qui allait revenir là-dessus. Elle se leva donc tranquillement en suivant sa compagne, comme une gentille petite fille sage, et elles regagnèrent leur chambre.

La jeune fille passa une nuit sans rêves, mais pas reposante pour un sou. Le matelas était dur, les bruits divers fréquents, et elle ressentait un besoin impérieux de se gratter, qu'elle retint malgré tout. Elle s'habilla assez simplement, d'une robe permettant une assez grande liberté de mouvement. Lorsqu'elle descendit dans la rue, elle inspira un grand coup, puis partit vers le château au pied duquel elle installa son étal.

La journée ne fut pas très productive, et malgré ses harangues fréquentes et enthousiastes, peu de clients s'attardèrent à lui acheter quelque chose. Du côté de la pêche aux informations, cela ne fut pas vraiment plus fructueux, et c'est presque dépitée qu'elle rangeait son étal, lorsqu'un jeune homme l'appela. Elle tourna la tête et dévisagea celui qui l'avait dérangée. Grand, blond, rien de spécial, pourtant il dégageait un certain charme.

- Excusez-moi demoiselle, puis-je regarder ces couteaux?
- Oui bien sûr.

Elle l'observa observer sa marchandise, sans pour autant oser l'interrompre. Il finit par se décider et la paya largement. Il allait s'en aller, lorsqu'il se retourna et dit:

- Je suis invité au banquet donné au château demain soir, pourrais-je vous convier à vous joindre à moi, jolie demoiselle?
- Euh... oui, bafouilla-t-elle.
- Mon nom est Messire Anthony. A demain soir, donc.

Et il partit sans plus d'explications. Jenifaël termina de ranger ses affaires avant de retourner à l'auberge où l'attendait Jeki. Elle lui raconta la rencontre et l'invitation, enroulant des mèches de cheveux autour de son doigt par nervosité. Elle n'était pas fière de son comportement, et se demandait qu'elle serait la réaction de sa comparse.
Revenir en haut Aller en bas
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Mar 6 Oct - 20:51

Moi qui croyais que les joues roses de ma compagne signifiaient une bonne nouvelle, c'était mieux que ça! Je félicitais chaleureusement Yana avant de fouiller dans nos affaires pour trouver une robe pour elle demain soir. Dommage, personne n'avait prévu une robe de bal.

Je sortis quand même une jolie robe verte émeraude simple que je fis enfilé à Yana. Je sortis rapidement le nécessaire à couture et entrepris de faire des retouches pour que Yana soit sublime demain soir. En même temps que je cousais et faisais les retouches je lui racontai ma journée et les informations que j'avais récupéré. Notamment sur l'étrange montée des prix de certaines denrées en provenance de Washen. Au bout de quelques minutes je sortis quelques minuscule couteaux que je tendis à Yana

-Cache les dans les endroits prévu dans ta robe. Lui ordonnais-je très bas

Je repris aussitôt la couture. Je rajoutais quelques chapelets de dentelles au niveau des emmanchures, de la taille et du col. Je l'examinais avec soin et la fis tourner un peu dans tous les sens et je hochais la tête satisfaite. Parfait! C'était parfait! Elle était magnifique! La robe convenait parfaitement à son rang ni trop riche ni pas assez.

Je jetais un oeil dehors. C'était presque la nuit. Je descendis chercher notre repas aussi simple et aussi gras que celui de la veille. Je touchais à peine au mien. Je n'avais pas faim. J'étais pensive. Que devais-je faire? Devais-je envoyer un rapport immédiatement? Ou devais-je attendre? Attendre semblait le mieux pour l'instant. La tête pleine d'idée et de pensées je me couchais rapidement

Comme la veille chacune de nous reprit son étal. Pour ma part les ventes furent meilleures que la veille , mais je n'appris rien de neuf. Je rentrais tôt pour aider Yana à se vêtir et à se coiffer. Avant qu'elle ne parte je la serrais contre moi

-Que les ombres te protègent. Lui soufflais-je à l’oreille avant de la lâcher.

C'était une formule antique des mercenaires de l'ombre.

Ce soir là je mangeais seule et me coucher dans le noir. J'attendais les yeux grands ouverts le retour de mon amie; Au milieux de la nuit j'entendis la porte s'ouvrir lentement. Je pris sans bruit mon couteau et attendis. Je reconnu enfin le pas de Yana.

Je me redressais et lui soufflais

-Alors?

♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Dim 11 Oct - 12:15

Finalement, Jeki s'était enthousiasmée de cette rencontre et de cette invitation inattendue et s'était empressée de lui faire enfiler une robe assortie à ses yeux, afin de pouvoir la retoucher. Jenifaël se laissa faire, soulagée et amusée. En plus du vêtement, elle reçut trois petits couteaux à cacher dans les replis, ce qu'elle s'empressa de faire. Sa comparse apporta encore quelques finitions avant d'être satisfaite, et les deux jeunes femmes mangèrent rapidement dans leur chambre avant de se coucher.

La journée du lendemain se passa sans incident, lentement selon Jenifaël. Elle était étrangement excitée à l'approche du banquet, elle qui détestait la plupart des "grandes occasions". Elle ne vendit pas grand chose, tout comme elle ne récolta pas d'informations supplémentaires. Sitôt revenue à l'auberge, elle se changea et Jeki la coiffa. Elle tourbillonna quelques secondes dans la pièce, comme une enfant heureuse de porter une belle robe, admirant la pièce de tissu. Elle était prête.

La jeune fille retrouva le grand blond sur le chemin du château, et c'est à son bras qu'elle s'engagea dans la cour, les yeux et les oreilles grands ouverts. Quelques soldats étaient de garde, à l'entrée ou sur le chemin de ronde, mais beaucoup avaient l'air blasés, las ou même assoupis, comme à l'entrée du bourg. Visiblement, les attaques n'étaient plus ou pas fréquentes dans ce coin d'Erain. D'autres nobles arrivaient, accoutrés de façons diverses, apparemment habitués de ce genre d'occasions et se saluant en rigolant. Le château, censé être d'usage défensif également, ressemblait à un simple palais.

Elle passa la grande porte en écarquillant les yeux devant la richesse de la décoration du couloir qui lui succédait. Comment le seigneur pouvait-il se permettre pareil luxe alors que tous les villageois se plaignaient des prix actuellement exorbitants ? Elle se promit d'en trouver la raison et ne laissa rien paraître de son étonnement. Lorsqu'elle arriva finalement dans la grande salle, où une immense table était dressée, elle fut invitée à s'asseoir au côté de son inviteur.

Le repas fut long, mais agrémenté de musique et des rires des convives. Son compagnon lui jeta quelques regards en biais mais ne s'aventura pas plus loin. Jenifaël s'ennuya d'ailleurs, n'ayant aucune info croustillante à récolter, et tout en faisant attention à bien respecter les règles strictes de la noblesse, elle tenta d'alimenter la conversation autour d'elle, pour faire bonne figure. Mais elle ne se sentait pas à sa place, trop différente de ces riches aux manières pincées. Elle son domaine c'était galoper cheveux au vent, tirer flèche après flèche, tourbillonner l'épée à la main ou encore se faufiler dans les ruelles. Elle se sentait trop exposée ici, aussi. Presque vulnérable.
Elle s'était étonnamment enthousiasmée la veille, espérant peut-être trouver un peu de piquant grâce à... Comment s'appelait-il déjà ? Messire... Louis ? Amaury ? Ha oui, Anthony, c'était ça. Elle avait espéré un peu d'animation de sa part, elle avait espéré peut-être s'amuser, mais elle s'ennuyait ferme. Et lorsque le jeune homme lui chuchota à l'oreille, rompant son attitude silencieuse de la soirée, qu'elle le suive au-dehors, elle n'hésita pas une seconde et ils s'échappèrent de la fête.

Sitôt dehors, elle inspira une grande goulée d'air frais. Elle leva la tête pour observer les étoiles qui scintillaient déjà en grand nombre et sourit. Qu'est-ce qu'elle préférait ça à l'atmosphère confinée du château !

- Vous n'êtes pas très à l'aise dans ce genre de fête, je me trompe ? Demanda malicieusement le jeune homme.
- Eh bien... non, ce n'est pas vraiment ce que je préfère.
- Pourtant, vous n'avez pas l'air d'une paysanne, mais plutôt de l'une des nôtres. D'où venez-vous ?

Jenifaël se garda bien de répondre qu'elle n'avait absolument rien de commun avec ces nobles maniérés, bien qu'elle le pensa très fort. Elle se décida à répondre à sa question, mais se promit de ne pas en révéler plus sur elle. Elle détestait cette situation où quelqu'un veut savoir exactement qui vous êtes de par votre famille, vos origines, votre apparence, sans même tenter de connaître votre cœur.

- Je viens de Washen. Et vous, vous avez grandi ici ?
- Moi ? Oh non, j'accompagne mon père en mission diplomatique, et j'en profite pour m'amuser un peu. C'est l'un seigneur les plus puissants de Nashen.

Ce disant, il lui lança un clin d’œil et lui proposa son bras, qu'elle accepta en s'efforçant de sourire joyeusement, comme une cruche tombée dans son piège, bien qu'elle commençât presque à détester ce noble trop sûr de ses origines.

Les deux jeunes gens quittèrent le château sur le cheval de Messire Anthony qui l'emmena dans les champs bordant le bourg. Là ils s'allongèrent dans l'herbe en observant les étoiles et restèrent ainsi quelques instants, avant que Jenifaël ne brise le silence maladroitement.

- Et votre père que venait-il faire à Erain ?
- Oh, une histoire d'impôts et de taxes à discuter avec les seigneurs de Washen et d'Erain Ils veulent que ce dernier acceptent leurs taxes. Rien de bien grave. Vous êtes bien plus intéressante...

Alors comme ça, le seigneur d'Erain accepte qu'on taxe ses citoyens contre une partie des gains, et c'est comme ça qu'il peut se permettre un tel luxe en sa demeure... C'est un beau rapport contre lui qu'il recevra ! La jeune fille était sidérée. Elle se demandait comment on pouvait être capable de comploter contre son propre peuple pour seulement quelques pièces d'or. Elle reporta soudain son attention sur le grand blond qui avait continué à parler tout en se rapprochant d'elle. Elle savait très bien ce qu'il comptait faire. Elle le laissa d'ailleurs l'embrasser, et répondit même à son baiser. Ce n'était qu'un jeu pour elle, elle savait qu'elle partirait vite et qu'il ne pourrait jamais la revoir, elle savait qu'elle lui ferait mal s'il l'aimait vraiment, mais il l'avait prise pour une idiote et méritait d'être remit à sa place. Le jeune fille mit fin au baiser et se rassit. Il ne la toucherait pas plus. Elle l'observa quelques secondes. Il était quand même mignon après tout. Juste trop arrogant et... elle ne savait pas définir. Mais il n'était pas à la hauteur de sa beauté, c'était certain.

Jenifaël décida alors qu'elle devait partir et se leva en époussetant sa belle robe un peu chiffonnée. Comme elle s'y attendait, « Messire Anthony » proposa de la raccompagner, et elle accepta qu'il la ramène à l'entrée du château. Ils firent alors le chemin en sens inverse et se séparèrent au pied des murs. Il tenta un dernier petit bisou et elle le lui accorda, avant de s'éclipser, presque comme une ombre. Elle regagna rapidement l'auberge et sa chambre où Jeki, qui s'était réveillée en l'entendant arriver, lui demanda comment ça s'était passé. Elle expliqua le fin mot de l'histoire des taxes trop élevées, ainsi qu'elle s'était ennuyée durant tout le repas puis évoqua les champs pour justifier les quelques brins d'herbe encore accrochés à sa robe. Elle avait décidé de passer sous silence son petit jeu mais elle vit dans les yeux de sa comparse qu'elle avait déjà compris. D'un commun accord, elles choisirent de dormir et d'approfondir tout ça au matin. Jeki se recoucha alors et Jenifaël la rejoignit, sans pour autant arriver à s'endormir. La nuit fut courte, agitée et peuplée de rêves étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Dim 11 Oct - 16:27

Jenifaël me raconta sa soirée avec un large sourire. Tiens elle avait d'excellentes informations sur le pourquoi du comment de l'augmentation des prix. Et vu son sourire Messire Anthony avait du recevoir un ou deux baisers. J'eus un sourire en la regardant. Elle avait bien de la chance. Certains des nôtres devait se taper de vieux libidineux pour avoir des informations. Pour ma part j'avais de la chance jamais cela ne m'étais arrivé. Je la laissais se reposer cette nuit là. Mais pour ma part je sortis discrètement par la fenêtre emmitouflé à cause de la pluie qui commençait à tomber. j'arrivais à la maison du veilleur. Je toquais et entrais en enlevant ma cape. Je reconnaissais l'homme qui était assit sur son lit une dague à la main

-Salut Jasson.
Il la rangea en me reconnaissant
-Oh! Onyx t'es en mission dans le coin?
-Ouais. J'pensais qu'on t'avait prévenu.

Il haussa les épaules et alluma une chandelle pendant que je pendais ma cape au crochet et refermais la porte. Je vérifiais que les volets étaient clos. Il mit de l'eau à bouillir et je m'assis à  la table. Il poussa vers moi des tranches de pain aux noix. J'en attrapais une avant de la grignoter distraitement. Il nous servit deux tisane; Je le remerciais d'un signe de tête et pris ma tasse entre mes mains glacé à cause de la pluie. j'en avalais une gorgée

-Menthe et thym?
-Ouais. Alors raconte!

J’obéis à mon supérieur et lui narrais ce que nous savions à propos de notre mission. Il hocha la tête longuement avant de se lever et de prendre du papier. Il commença à noter mon rapport dans les grands lignes avant de le mettre dans un étui de cuirs.

-Tu veux que je l’envoie tout de suite?

Je hochais la tête. Il sortit quelques instants pour aller confier le messages à un de nos corbeaux. J'entendis bientôt un bruissement d'aile. Plus vite le rapport parviendrait à la bâtisse plus vite nous saurions quoi faire moi et Jenifaël. De préférence un bon assassinat ou deux... Bon il fallait que j'aille me faire soigner. Je restais encore quelques heures chez Jasson puis je repartis dans l'auberge miteuse un pain aux noix sous le bras.

Aujourd'hui j'effectuais de nouvelles ventes fructueuses mais je glanais aussi de nouvelle menace envers le châtelains et ses taxes. Là ça sentais le coup fourré! Je me frottais les mains qu'un peu d'action ne nous ferait pas de mal si à moi si à Yana. je rentrais tôt ce soir histoire de pouvoir me reposer un peu. Se fut Yana qui me secoua gentiment. Merde! Je m'étais assoupi trop profondément!

-Yana que se passe -t-il? Demandais-je en baillant.

♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Sam 24 Oct - 19:37

La journée suivante passa calmement, lentement, sans incident. Jenifaël ne revit pas le grand blond, et heureusement. Elle ne voulait pas devoir évoquer la veille, ou même y penser. Jeki lui avait dit au matin que le Veilleur avait transmis les informations récoltées à la Bâtisse, et elle voulait pouvoir être prête pour toute éventualité lorsque les instructions arriveraient. Ne pas dévier de la mission, et accomplir celle-ci rapidement afin de pouvoir rentrer bientôt. Le climat du bourg commençait sérieusement à l'insupporter. C'est même en traînant les pieds qu'elle rentra à l'auberge au soir, et elle mangea sans grand appétit, mais se força tout de même à prendre des forces. Puis elle se coucha et sombra dans le sommeil.

Jenifaël fut réveillée par le soleil qui se levait doucement. Elle s'habilla sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller sa comparse qui avait besoin de récupérer. Elle descendit ingurgiter une espèce de bouillasse en guise de petit-déjeuner et finissait son bol lorsqu'elle entendit des cris se dirigeant vers l'auberge, au-dehors. Elle tendit l'oreille afin de comprendre ce qu'il se passait et grimaçait. Elle déposa son bol pas encore vide sur la table et grimpa précipitamment les escaliers après avoir attrapé une pomme dans un saladier qui traînait. Puis elle secoua doucement Onyx pour la réveiller et chuchota:

- Onyx! On a un problème!
- Yana, que se passe-t-il? demanda-t-elle d'une voix ensommeillée.
- Nous ne sommes plus les bienvenues ici apparemment. Écoute.

Elle tendit l'oreille et fit la même grimace que Jenifaël en bas. Elle se leva précipitamment et alla même regarder discrètement à la fenêtre.

- On s'en va. Par là.

Jenifaël acquiesça et lui lança la pomme. Elle se posta à la fenêtre, de façon à voir sans être vue, après avoir bloqué la porte pendant que sa comparse s'habillait en vitesse. Elles fabriquèrent une sorte de corde à l'aide des draps, et dès que la voie fut libre, elles descendirent pas la fenêtre. La jeune fille fut chargée d'aller chercher les chevaux si c'était encore possible et elle s'exécuta rapidement, en silence. Elle marcha à pas de souris et atteignit l'écurie sans encombre. Les chevaux étaient là heureusement, apparemment ceux qui leur en voulaient n'y avaient pas fait attention. Elle les libéra et revint vers Onyx.

Dès qu'elle aperçut la jeune femme, Jenifaël enfourcha sa jument et laissa aller la deuxième. Onyx grimpa sans peine sur son dos et elles partirent au galop vers l'entrée du bourg, essayant de zigzaguer dans les ruelles sans faire trop de dégâts. Un homme les aperçut, et avertit ses compagnons. Quelques-uns enfourchèrent également un cheval et les poursuivirent, créant une tempête de cris parmi les villageois. Jenifaël regarda Onyx dans les yeux et lui sourit. Puis elle poussa sa jument à accélérer et elles dépassèrent les palissades.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Onyx Shadow

avatar

Puf : Ready
Âge du perso : 21 ans
Messages : 68
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 19
Avatar : Mikasa Akerman Shingeki no kyogin

Feuille de personnage
Argent: 512 pièces
Relations:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   Sam 24 Oct - 19:52

La réponse est super et pour moi le RP est clôt merci!:)

♠ ♠ ♠

   

Merci Sora !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne te connais pas. Mais nous voila en mission ensemble. (Feat Sun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne te connais pas mais je t'aime déjà ! [feat Adrian Chevalier ♥]
» Londres, nous voilà. [Helinä]
» nous voila !
» Je ne suis plus fier d'etre Haitien!
» Nous sommes tous des criminels mais nous n’avons pas le cran de l’avouer. ► Warren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wirem :: Corbeille :: Corbeille :: Rp's achevés-
Sauter vers: